Le Jardin Partagé

Présentation

Le jardin de Germes d’Espoir sèment des liens intergénérationnels, des légumes, de l’amitié, de l’entraide, de la convivialité, des plantes aromatiques autour d'un potager et d'un verger.

C'est un jardin partagé collectif de 1600 m2, au cœur de la ville de Strasbourg, où des familles, toutes générations confondues, cultivent ensemble, s’y rencontrent grâce à des animations, des temps conviviaux, des chantiers participatifs permettant une transmission des savoirs et un partage autour du jardin, avec l’envie de planter ensemble bien plus que des légumes. Ce projet s'inscrit dans le cadre du Parc Naturel Urbain de Strasbourg Koenigshoffen-StGall inauguré en 2014 par le biais d'un contrat avec l'Eurométropole de mise à disposition d'un terrain par la ville dans le respect d'une charte dont l'association est cosignataire.

Les objectifs du jardin partagé

- Rétablir le lien entre les individus, la nature, la terre.
- Permettre aux personnes très âgées, prises en charge en établissement, de se retrouver autour d’activités de jardinage.
- Permettre à des enfants de jardiner et de découvrir les principes de la culture.
- Apprendre à cultiver de façon naturelle sans pesticide.
- Produire collectivement des légumes en permettant à chacun de participer quelques soient ses capacités.
- Utiliser les récoltes afin d’améliorer les conditions de vie.
- Proposer ponctuellement des activités et des formations : jardinage, transformations de la production, ateliers pour apprendre à cuisiner les légumes , confection de repas collectifs, organisation d’activités festives.
- Permettre des rencontres inter-générationnelles avec des accueils adaptés aux personnes âgées et aux enfants.
- Produire et favoriser l’échange de graines, de semences, jeunes pousses et replants pour contribuer à sauvegarder la biodiversité

Les principes d’action

- Entreprendre au service de l’intérêt collectif, mettre à disposition son temps et un lieu paisible et convivial, où l’on peut se ressourcer, être ensemble, en lien avec les autres associations partenaires.
- Être un lieu expérimental d’une gestion communautaire (pas de division en parcelles individuelles mais culture commune à tous) de la terre réunissant les familles et les générations. Être tourné vers des pratiques innovantes (agro-écologie ), laisser libre cours à la créativité des jardiniers dans le choix de l’aménagement de l’espace, des plantes, des fleurs, des couleurs et des odeurs, leur permettre une appropriation du lieu.
- Laisser la place à l’informel, la beauté, le vivre ensemble : en dehors de l’aspect jardinage ce qui est mis en avant c’est le fait de laisser place à des moments informels, où l’on se laisse juste toucher par la beauté du lieu. Changer son rapport au quotidien : à la temporalité, aux saisons, à la terre, au travail, à son rapport à l’alimentation avec toutes les générations.
- Faire germer de nouvelles solidarités : au travers des liens tissés dans les jardins, en permettant aux personnes très âgées de garder ce contacts avec la terre et les jardiniers mais aussi les familles et les enfants. Redistribuer les légumes aux personnes en situation de précarité (financière, morale, de santé ).

L’actualité

Dans la pratique, depuis l'inauguration des jardins en avril 2016, nous avons :

- organisé un certain nombre de chantiers participatifs (buttes de culture, labourage, semis, récoltes, ...)
- embauché en contrat aidé une personne à mi-temps pour assurer le suivi et la coordination des activités
- animé 3 journées de formations pour adultes
- mis à disposition une parcelle à 2 classes d'une école élémentaire qui viennent régulièrement avec un accompagnement des enseignants
- proposé une dizaine de rencontres entre familles autour d'un pique-nique
- réalisé une campagne de financement participatif destinée aux besoins de la gestion de ce jardin
- produit des légumes à destination des familles de l'association et d'autres en situation de précarité

Où se trouve-t-il ?

Situé dans le Parc Naturel Urbain à Koenigshoffen, vous pouvez vous y rendre à pied, à vélo, en bus ou en voiture.

Quand est-il accessible ?

Une permanence est assurée pour tout public le vendredi matin et après-midi.
Mais si vous passez par là et qu'Elisée s'y trouve, il se fera un plaisir de vous accueillir.

Qui contacter ?

Vous pouvez adresser un mail à l'adresse suivante : jardin-pnu@afp-germesdespoir.fr

ou téléphoner au numéro : 07 63 00 12 23

Elisée se fera un plaisir de vous répondre